Ayurvédique Culinaire : Alimentation diététique ayurvédique.

Se soigner et soigner les autres avec l’ayurveda !

Manger est un acte SACRE Vous allez être témoins de la création de cellules humaine à partir de cellules d’ aliment. C’est magique et la médecine moderne en est à ses balbutiements pour expliquer ce phénomène. Vous êtes un miracle de la nature, aimez-vous pour ce que vous êtes: une conscience infinie, pur amour, pure lumière. Le contact avec cette conscience qui est TOUT, et qui nous connecte à toute la création, est souvent rompu à cause des contraintes de notre société moderne. Alors, méditez, méditez, méditez: c’est VITAL.

Maintenant que les bases de ‘QUI êtes-vous vraiment’ sont jetées, commençons notre tour d’horizon:

Selon l’Ayurveda, connaître vos besoins spécifiques est la clé pour définir un régime alimentaire approprié. La nutrition ayurvédique est donc assez différente de la vision contemporaine du régime équilibré, identique pour tous et essentiellement basé sur la consommation d’aliments classés en groupes.

La science des six goûts

L’analyse des aliments en termes de vitamines, oligoéléments et autres composants n’existe pas en diététique ayurvédique. Elle est remplacée par la science des six goûts (doux, acide, salé, piquant, amer et astringent), très subtile, dans laquelle chaque aliment naturel possède une saveur, une énergie (chauffante ou rafraîchissante) et une action postdigestive qui déterminent son effet sur le corps mais aussi sur la conscience. La nourriture devient ainsi un outil puissant.

Le régime ayurvédique

Votre constitution de base, vos déséquilibres temporaires, l’état de votre capacité digestive (” Agni “, ou feu en Ayurveda) sont donc les éléments déterminants servant à établir un régime alimentaire équilibré et qui variera au rythme des saisons.

Vous souhaitez changer vos habitudes alimentaires ?

Suivez ces quelques conseils de diététique ayurvédique, pour la cuisine de tous les jours…

  1. Privilégiez les aliments biologiques et frais, plus riches en énergie vitale, et dotés de l’intelligence de la nature : les produits chimiques (engrais, pesticides) utilisés dans l’agriculture intensive ou l’industrie agroalimentaire ont notamment des effets sur votre système hormonal par l’action oestrogénique qu’ils exercent, ce qui peut entraîner d’importants déséquilibres. Les produits biologiques à privilégier sont bien évidemment les produits animaux (chair, lait et produits laitiers, œufs…) : en stockant les produits chimiques (parfois en grandes quantités) dans leurs tissus adipeux, ils favorisent la transmission à l’humain, ce qui n’est pas le cas des végétaux, qui ne stockent pas.
  2. Supprimez les ” aliments vides ” qui ne contiennent plus de nutriments : farines blanches, sel et sucre raffinés, qui drainent les minéraux hors du corps et entraînent des carences à long terme.
  3. Supprimez les huiles raffinées (non pressées à froid) et les margarines hydrogénées qui entraînent une oxydation de l’organisme détruisant peu à peu les organes, dont le foie qui ne peut les transformer.
  4. Supprimez ou réduisez les produits stimulants : alcool, tabac, café, thé, chocolat mais aussi sodas ou boissons gazeuses qui acidifient le corps et stimulent dans un premier temps le système nerveux puis finissent par épuiser les glandes surrénales, entraînant une fatigue chronique et un affaiblissement organique (reins, foie…).
  5. Réduisez au maximum les protéines animales, spécialement les viandes “rouges” (bœuf, porc, agneau), riches en graisses saturées, qui créent beaucoup d’acide urique et autres toxines dans l’organisme. Il est bien connu aujourd’hui que de nombreuses maladies dégénératives sont liées à une forte consommation de protéines animales.
  6. Supprimez l’usage de l’aspartam et de tous les produits qui en contiennent : c’est une substance nocive qui modifie la chimie du cerveau.

Les caractéristiques de l’alimentation d’après l’Ayurveda :

Les aliments sont aussi classés en fonction de leur saveur dominante qui fait écho aux éléments qui dominent en eux et donc aux doshas. C’est par la saveur que l’aliment transmet son message de liaison avec le monde vivant :

  • Les aliments de saveur douce construisent les tissus du corps et adoucissent les membranes, les muqueuses. On les trouve dans les fruits, le lactose, le sucre de canne, le miel, les féculents (céréales, pommes de terre), les huiles et les graisses.
  • La saveur salée est adoucissante, laxative, purgative. Elle facilite la digestion et soulage les nerfs. On la trouve dans les sels minéraux et les produits marins.
  • La saveur amère purifie le sang, nettoie et désintoxique l’organisme. 
On la trouve dans les légumes à feuilles vert foncé (pissenlits, orties, épinards), les endives, la gentiane…
  • La saveur acide apaise la soif, stimule
et favorise la circulation. 
On la trouve dans les fruits acides (agrumes, baies, fraises, prunes, tomates), les légumes acides (oseille, épinards), le vin, les aliments fermentés (yaourts).
  • La saveur piquante est stimulante, purgative, sudorifique, sédative et facilite la digestion. 
On la trouve dans les aromates, les épices, les alcaloïdes (café, thé).
  • La saveur astringente aide à la guérison de la peau et des muqueuses. Elle est également drainante. On la trouve dans les choux, les asperges, les pommes de terre, les champignons et les légumineuses (lentilles, haricots).

 

Les aliments selon les trois gunas :

Dans l’Ayurveda, les nutriments sont également classés en fonction de leur qualité ou capacité à se relier au monde vivant.

  • Les fruits et légumes frais, les céréales complètes sont purs ou « sattviques », ils régénèrent et améliorent notre santé, allègent le mental.
  • Les aliments « rajasiques » favorisent l’activité et sont dits stimulants… à condition qu’ils puissent être digérés ; il s’agit des viandes, du fromage, des poissons et fruits de mer,…).
  • Les aliments qui pèsent sur le métabolisme sans apporter de nutriments favorables à la vitalité, sont dits « ignorants » ; ils portent atteinte à la santé, accentuent le vieillissement et alourdissent le mental.( chips, cola, alcool, pizza, hamburger, etc.)

 

 
Please follow and like us: